ZOONOSES

Maladies transmises de l’animal à l’homme

COMMENT CONSERVER UN ENVIRONNEMENT SÉCURITAIRE TOUT EN PROFITANT DES BIENFAITS DE LA PRÉSENCE D'UN ANIMAL DE COMPAGNIE?

Suvi régulier avec son vétérinaire

  • Examens annuels;

  • Consultation rapide lors de problème de santé;

  • Analyses des selles (corpologie) et vermifugation adaptée;

  • Prévention à l’aide de vaccins;

  • Recherche spécifique pour les zoonoses quand l’animal est dans une famille avec une personne plus à risque.

Choix judicieux lors de
l’adoption d’un nouvel animal

  • Bien s’informer sur l’espèce choisie (comportement, soins, maladies pouvant être transmises);

  • Préférer un animal adulte à un jeune animal;

  • Mettre le temps nécessaire à l’éducation de l’animal.

CONNAISSANCE DES MODES DE 
TRANSMISSION DES MALADIES

  • Selles (fécale-orale) (ex : caresser un animal et porter ses mains vers son visage sans les avoir lavées);

  • Urines;

  • Morsures;

  • Griffures;

  • Peau.

COMPORTEMENTS QUI DIMINUENT LE RISQUE

  • Hygiène rigoureuse;

  • Bonne alimentation;

  • Éducation;

  • Éviter de fréquenter les lieux de rassemblements d’animaux.

CE QU'IL FAUT FAIRE POUR DIMINUER LES RISQUES

Hygiène rigoureuse

  • Ramasser les excréments ou les urines en portant des gants et en se lavant les mains adéquatement;

  • Ramasser les selles fréquemment (idéalement à chaque fois que l’animal fait une selle);

  • Ne pas embrasser son animal, préférer les caresses avec les mains; 

  • Garder la peau et le pelage de l’animal le plus propre possible en donnant des bains régulièrement.

Éducation

  • S’entraîner à reconnaître rapidement les signes d’agressivité/d’impatience chez son animal pour éviter des blessures (griffures, morsures);

  • Garder les griffes de son animal bien courtes en les taillant fréquemment;

  • Éviter que son animal mange des excréments;

  • Mettre le temps nécessaire à éduquer son animal pour éviter tout comportement indésirable qui augmente le risque de transmission de maladies (mordiller les mains, lécher le visage et les mains, fouiller dans les poubelles, monter sur les lits, monter sur les comptoirs de cuisine, etc.). 

Bonne alimentation

  • Nourrir son animal avec une diète de qualité bien balancée;

  • Ne jamais nourrir son animal avec de la nourriture crue (risques très élevés de transmission de maladies mortelles avec ce type d’alimentation);

  • Éviter que son animal mange des proies ou lui donner un traitement contre les parasites (vermifuge) en conséquence si c’est impossible à contrôler.

Éviter de fréquenter les lieux de rassemblements d’animaux

  • Éviter de fréquenter les parcs à chiens;

  • Éviter d’emmener son animal sur une ferme.